Matoub Lounès

matoub lounesPour connaître tout sur la vie du grand Matoub Lounès, sa biographie, discographie, photos, vidéos, paroles des chansons, on vous invite à visiter l’un des sites les plus complet dédié à ce Rebelle : matoub.rebelle.free.fr

Lounès Matoub est né le 24 janvier 1956 à Taourirt Moussa Ouamar en Kabylie, un village de la tribu et actuelle commune Ait Mahmoud dans la daira de Ath Douala dans la wilaya de Tizi-Ouzou (à l’époque intégrée au département français de Tizi-Ouzou, dans le contexte de l’Algérie française). Il meurt le , assassiné sur la route qui relie Tizi Ouzou et son village au lieu-dit Taberquqt à Ait Aïssi.

 

 

L’œuvre de Lounès Matoub se compose de 28 albums (ou 34 volumes).

1978 : Ay Izem
  1. Ay Izem (Ô lion),
  2. Ifenanen, Tegrawla-nneɣ,
  3. Aqlaɣ,
  4. Ya lferh-iw,
  5. Leḥbab-iw,
  6. Terriḍ Anfiyi.

1978 : Daεwessu
  1. A yemma aεzizen (Très chere mère),
  2. Azul felawen,
  3. Nehder mitmal ddunit,
  4. Tiɣratin an ṛuḥ,
  5. Inaɣd ayen akka,
  6. Ddeεwessu (La malédiction).

1979 : Ṛuḥ ay aqcic
  1. Yaw at n magret,
  2. Ṛuḥ ay aqcic (Va, jeune homme),
  3. Eqdaɣ lyass,
  4. Ur diyi-sseḍlam (Le sort affligé),
  5. Ay akal hader,
  6. Idewweṛ i wedrar (La montagne encerclée),
  7. Amirouche et Ferhat,
  8. Yeb°ded lawan,
  9. Acangal yezi,
  10. Arqiq lhal-iw.

1979 : Yekkes-as i znad ucekkel
  1. Yekkes-as i znad ucekkal,
  2. Ay imesdurar (Les montagnards),
  3. Aken kan id ttaxreɣ,
  4. A tidett wi kem-iεebban (Le fardeau de la vérité),
  5. Iwexxer wagu,
  6. Ğeṛğeṛ yessawel i Luṛis (Le Djurdjura appelle les Aurès)

1979 : A lḥif yuran
  1. Azul a mmi-s idurar (Au fils des montagnes),
  2. Ger idurar n Luṛis (Les Aurès),
  3. Ufiɣt yeduri tejra, Tegrurez,
  4. Ay idurar n Ğeṛğeṛ (Montagnes du Djurdjura),
  5. Abehri,
  6. A lḥif yuran (Malheur inscrit).

1979 : Ay aḥlili
  1. Ay aḥlili (La vérité dans les ronces),
  2. Atidett rdju,
  3. Gara nneɣ ur d yigri usirem,
  4. Ay ahbib assa ad ṛuḥeɣ,
  5. Ak°it ay arrac nneɣ (Réveillez-vous, compagnons).

1980 : A ttwaliɣ
  1. Waka m di-ssawlen, Xas ṛuḥ (Fin de règne),
  2. Ay aqcic (Au pays des Kabyles),
  3. Annaɣ i yi-iga ṛṛay-iw (La raison dévoyée),
  4. Tilelli (La liberté),
  5. Uh ay ihbiben-is,
  6. Ttaṛ-im a m-t-id-rreɣ (Ta vengeance),
  7. A ttwaliɣ (Vision).

1980 : Récital à l’Olympia 80 (JSK)
  1. Intro,
  2. JSK,
  3. Imaziɣen (Hekun),
  4. D aɣrib (L’exil),
  5. Lgirra tefra,
  6. Poème,
  7. Tter.

1981 : Assagi liɣ
  1. Zhut ay arrac
  2. Uh a yemma sber
  3. Ya lfehr-iw
  4. Poèmes tayeb
  5. Tiɣratin
  6. Assagi lliɣ (Je suis)

1981 : Slaεbitt ay abeḥri (vol.1: Slaεbitt ay abeḥri, vol.2: Yeḥzen Lwad Aεissi)
Volume 1 :
  1. Sleεb-itt ay abeḥri (Le vent de la liberté),
  2. Defreɣ-k s wallen-iw,
  3. An-nerreẓ wala an-neknu (Plutôt rompre que plier)
  4. Ay adrar n At Yiraten (La montagne des Aït Irathen).

Volume 2 :

  1. Yeḥzen Lwad Aεisi (Oued Aissi en deuil)
  2. Amuss yezga izedɣiten
  3. Lwexda iṣaren (Terrible malheur)
  4. Berzidan (Président)

1981 : At Yiraten
  1. Muggreɣ At Yiraten (Les Aït Irathen)
  2. Iffis
  3. A askri
  4. A mmi aεzizen (Mon fils adoré)
  5. Yenayi aqli ad ṛuḥeɣ
  6. Anef-iyi ad ruɣ (L’aunée)

1982 : Tirgin
Ru ay ul (Nos reniements), Tiɣri idurar (L’appel des montagnes), Kumiṣar (Commissaire), Tirgin (Les braises), Assa tesεiḍ (Mon cœur sous une dalle), Letnayen iṛuḥ d tlata, Ameḥbus-iw (Mon prisonnier), Mi neztel s lkif.

1983 : Tamsalt n Sliman
Ur ifur, Imcumen, Allah wakbeṛ (Allah est grand), Afalku bezru leɣrib, As lferh, Abrid at n aεqel, Tamsalt n Sliman (L’épreuve de Slimane), Yir tayri (L’amour infâme), A lexlaxel.

1984 : A tarwa n lḥif
Lhaq (La raison), A sidi Abderahmane (Saint Abderahmane), Monsieur le Président , Asa djazayri, Igujilen (Les orphelins), A tarwa n lḥif (Les enfants du malheur).

1985 : Da Hamou
Da Hamou, Asɣersif (Le peuplier), Yecbas i rebbi leqlam, Ẓẓehr-iw (Ma chance), Tamsalt-iw (Mon épreuve), Aṭṭan n mmi (Le mal de mon fils), Lgirra n esscandriya, Qelleb lmetl-im (Ton exemple).

1985 : Lbabur
Imɣereq, Ma suɣeɣ (La calamité), Lbabur, Tadukla (L’amitié), Ugadeɣ a k-rwin (Peur qu’ils te ravagent), Zzriɣ accu, Lebɣ-iw d array-iw, Mrehba s lehbab.

1986 : Les deux compères
Les deux compères, Yir argaz (Homme indigne), A mes frères, Aɣrib (L’exilé) , Amek akka (Infamie et châtiment), Utlif, Uh ay ihbiben-iw, Ul-iw gezm-it (Coeur-crible).

1986 : Tamurt-iw
Yir aqbayli, Ddunit-iw (Ma vie), A tamurt-iw (Ma patrie), Lezzayer (L’Algérie) , Askri, Imdanen, Eras tili.

1987 : Tissirt n endama
Tensa tafat, Udem n Lezzayer (Le visage de l’Algérie), Sseḥseb (Pourpense) , Tadart-a, Instrumental tensa tafat, Tissirt n endama, Dayen idub ṛṛuḥ (Les âmes fendues).

1988 : Lmut
Lmut (La mort), Ihedaden bb°awal (Les cisailleurs de mots), Idrimen, Ay arrac (La eunesse), Tidett yeffren (La vérité enfouie), Igiṛṛu n lkif (Le chanvre), Uzu n tayri (Le couteau de l’amour).

1988 : Rwah rwah
Sserhas ay adu, Aɣrib (L’exilé), Abrid ireglen (La route entravée), Rwah rwah , At-tili lḥağa (L’insaisissable), Arrac n tmanyin, S kra b-b°i-ghelken yeḥla (Les souffrants sans rémission), Attas i-ssyenan.

1989 : L’ironie du sort
Ayen iraden (L’ironie du sort), Yir lehlak (Elle s’arrache: la liberté), Wissen (La désillusion), A win iṛuḥen (Amertumes et regrets), Lεemeṛ-iw (Ma vie), Imceblen (La déchirure), Ameni (L’espoir), Ssu-yas (La gifle), Tarewla (Le repentir.)

1991 : Regard sur l’histoire d’un pays damné (vol.1: Regard sur l’histoire… , vol.2: Iẓri-w)
Volume 1 : Regard sur l’histoire d’un pays damné (Chanson de 45 minutes).
Volume 2 : Iẓri-w (Mes yeux), Aḥlil Aḥlil (Misère pour misère), Tadukli (Fratrie), Uzu tassa, Abeḥri n lḥif (La brise du malheur).

1993 : Communion avec la patrie (vol.1: Communion avec la patrie, vol.2: Lmeḥna)
Volume 1 : Hymne à Boudiaf, A yemma amek (Quel est ton sort, mère ?), Imesḥaf (Les monstres), Amğazi (Communion avec la patrie).
Volume 2 : A yemma yemma (La fleur saxifrage), Tuzzma n temɣer (L’effroi de l’âge), Si ddaw uẓekka tiɣri-w (De la tombe, mon appel !), Amessefray (Ma voix, dans le vide…), Taseεdit (Tassadit), Lmeḥna (La peine).

1994 : Kenza
Mm imezran (La gracieuse), A ṭṭaffareɣ deg wussan (L’agneau oblatif), Ttuɣ (L’amoureux réprouvé), Kenza, Ṛuḥ ṛuḥ, Tamara (La contrainte), Tannumi (L’habitude), Tatut (L’oubli), Tiɣri u gujil.

1996 : Tiɣri g-gemma (vol.1: Assirem, vol.2: Tiɣri g-gemma)
Volume 1 : Asirem (L’espoir), Tameddit b-b°ass (La fin du jour), Abrid n tdukli (L’horizon prospère), Asmekti t-tuzzma, Remords et regrets), Yir aṭṭan (La fatalité), Lɣella n ṭṭrad (Le butin de guerre), La sœur musulmane.
Volume 2 : Taεekkemt n tegrawla (Epreuves de révolution), Imettawen-iw (Mes larmes), Tiɣri g-gemma (La complainte de ma mère), Tuzzma (L’effroi), Lḥif n nnger (La déshérence), Lmutt b-b°egrawliw (Compagnon de la révolution), Tiɣri n tağğalt (La révolte de la veuve).

1997 : Au nom de tous les miens (vol.1: Semeḥtiyi, vol.2: Sel kan i dderz)
Volume 1 : Semmeḥt-iyi a leḥbab-iw (Mes amis… désolé), Ay ixf-iw (Mon âme, que faire ?), Anda-tt teεzibt (La vertu dépravée), A baba ṛuh (Va, père), Ay aḥbib-iw (L’ami fidèle), Imcumen (Les scélérats).
Volume 2 : Sel kan i dderz (Le temps au galop), Ffeɣ ay ajṛad tamurt-iw (L’armée de sauterelles), At yetran (Les galonnés), Qqurent tregwa (Les rigoles de mes yeux), Ay izri yesrindimen (A chaudes larmes), Armi glalzeɣ i faqeɣ (Ebranlé).

1998 : Lettre ouverte aux… (vol.1: Tabratt i lḥekam, vol.2: I luḥqed zhir)
Volume 1 : Ayen ayen (Ma vie d’abîme), A tamɣart (Sa perdition), Ifut lawan (L’ogresse de ma vie), Nezga (L’amour fou), Tabratt i lḥekam (Lettre ouverte aux…)
Volume 2 : Ur sḥissif ara (Le col du salut), Iluḥq-ed zzhir (A nos portes, la mort !), Ddu d webrid-ik a l’ḥif (Salubre misère), Yehwa-yam (Libre et femme), Beddeɣ di tizi (Le gâchis), Sers iman-ik (Narcisse noyé).

D’ailleurs, on vous invite à écouter la totalité de la discographie en ligne de Matoub Lounès sur kbmusique qui présente près de 32 albums exclusifs.