Mohamed Allaoua 2013 Wali Lihalaw

Mohamed Allaoua 2013 Wali Lihalaw

C’est officiel, le nouvel album de Mohamed Allaoua sera mise en vente Mercredi 26 juin 2013 ! Cet album s’intitulera « Wali Lihalaw », la production est dirigé par Tarik Hachemane et All2prod, distribution par Dyla Music. Vous pourez donc écouter ce nouvel album Mohamed Allaoua 2013 sur la fiche technique du chanteur à l’adresse suivante kbmusique.com/98-mohamed-allaoua , ou sur site officiel de la musique kabyle kbmusique.com

Toutes l’équipe de Bylka.com vous souhaite une excellente écoute !

mohamed allaoua

mohamed allaoua

MOHAMED ALLAOUA, le chanteur adulé de la nouvelle génération kabyle jouit actuellement d’une grande estime auprès de toutes les générations
confondues et en particulier des jeunes. Partout en Kabylie sa voix retentie au rythme de la jeunesse éternelle.

Mohamed Allaoua vit le jour le 25 août 1980 à Alger. Dès son enfance, il suivît des cours de musique Andalouse mais également des cours de musique universelle à l’Ecole El-Maoussilia d’Alger. Aujourd’hui, il enchaîne les succès. De « Baba ccix » à « A Sieqa » en passant par « Nan-d ala » et « Ssar tamurt », les tubes se succèdent et personne ne peut passer à côté. Cela, Mohamed Allaoua le doit au fait qu’il ait su dès ses débuts saisir tout un public en l’enchantant avec son talent, son charme et surtout de la vraie bonne musique. Sur scène, il se révèle à la fois attachant et captivant dans une atmosphère chaleureuse et énergique voire électrique ! Il aime donner le meilleur de lui-même.

Mohamed Allaoua a réussi à s’imposer comme étant incontestablement la nouvelle révélation de la chanson kabyle. Cela explique la place qu’il occupe actuellement sur la scène artistique algérienne.

En effet, beaucoup d’années de travail et de persévérance lui ont permis d’être à maintes reprises en tête des ventes algériennes.
Perfectionniste et ambitieux, son talent le mène jusqu’en France où il débuta en janvier 2006 une tournée dans les plus grandes villes (Paris, Lyon, Marseille…) et dans des salles prestigieuses telles que le Zénith de Paris. Sa participation au Festival Amazigh des IlesCanaries lui vaut le surnom de « Bomba Kabylia » dans la presse local.

Voix enchanteresse, il chante tout en rompant avec les tabous qui continuent de frapper la société algérienne dans sa totalité. Pour la jeunesse, il est de ceux qui savent exprimer leurs difficultés et leurs tourments. Ses textes riches et variés parlent de l’amour sous toutes ses formes, la femme, la mère, les maux sociaux et la culture berbère.

Avec son style, sa sympathie et son naturel, il apporte une fraîcheur à la musique Kabyle. Autant de qualités expliquant que Mr Allaoua soit tellement estimé de tous. Nous pouvons dire, sans nul doute, que Allaoua est la nouvelle coqueluche de la chanson kabyle.

Mohamed ALLAOUA Officiel

Mohamed Allaoua vit le jour le 25 août 1980 à Alger. Dès son enfance, il suivît des cours de musique Andalouse mais également des cours de musique universelle à l’Ecole El-Maoussilia d’Alger. Aujourd’hui, Mohamed Allaoua enchaîne les succès. De « Baba ccix » à « A Sieqa » en passant par « Nan-d ala » et « Ssar tamurt », les tubes se succèdent et personne ne peut passer à côté. Cela, Mohamed Allaoua le doit au fait qu’il ait su dès ses débuts saisir tout un public en l’enchantant avec son talent, son charme et surtout de la vraie bonne musique. Sur scène, Mohamed Allaoua se révèle à la fois attachant et captivant dans une atmosphère chaleureuse et énergique voire électrique ! Il aime donner le meilleur de lui-même.

Mohamed Allaoua a réussi à s’imposer comme étant incontestablement la nouvelle révélation de la chanson kabyle. Cela explique la place qu’il occupe actuellement sur la scène artistique algérienne. En effet, beaucoup d’années de travail et de persévérance lui ont permis d’être à maintes reprises en tête des ventes algériennes. Perfectionniste et ambitieux, son talent le mène jusqu’en France où Mohamed Allaoua débuta en janvier 2006 une tournée dans les plus grandes villes (Paris, Lyon, Marseille…) et dans des salles prestigieuses telles que le Zénith de Paris. Sa participation au Festival Amazigh des Iles Canaries lui vaut le surnom de « Bomba Kabylia » dans la presse local.

mohamed allaouaVoix enchanteresse, Mohamed Allaoua chante tout en rompant avec les tabous qui continuent de frapper la société algérienne dans sa totalité. Pour la jeunesse, Mohamed Allaoua est de ceux qui savent exprimer leurs difficultés et leurs tourments. Ses textes riches et variés parlent de l’amour sous toutes ses formes, la femme, la mère, les maux sociaux et la culture berbère.

Avec son style, sa sympathie et son naturel, Mohamed Allaoua apporte une fraîcheur à la musique Kabyle. Autant de qualités expliquant que Mr Allaoua soit tellement estimé de tous. Nous pouvons dire, sans nul doute, que Mohamed Allaoua est la nouvelle coqueluche de la chanson kabyle.