Le très attendu album de Djilali Hamama 2015 est finalement sorti et voici quelques titres pour vous

Djilali Hamama – Gousmi Itruhad (2015)

Djilali Hamama – Thimsal (2015)

L’album Djilali Hamama 2015 s’intitule Thimsal et comporte 8 chansons produits aux éditions Galaxie-Pro situé à Tizi-Ouzou. Les titres de l’album sont : Thimsal, Sem-im, Vghigh asinigh, Gwasmi throhedh, Asemmidh idedjidh, Iman-iw, Thagoula d lmelh et Throhedh ur vnigh. Textes et mélodies par Djilali Hamama, Mondole par Hakim Aziz, percussions par Nacer Hadj Said…

Après la sortie de son dernier album 2015 « Anezhu », voici quelques chansons de l’album 201 de Massi :

Nouveau Album KABYLE MASSI 2015 @ ♫ MATERIALISTE ♫ @

Nouveau Album KABYLE MASSI 2015 @ ♫ on se sépare ♫ @

En attendant les autres titres de l’album de Massi Kabyle, nous vous souhaitons une bonne écoute 😉 !

allaoua1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite à une panoplie de commentaires d’un public acharné et impatient de voir le nouvel album de Mohamed Allaoua intitulé « Cirta » prévu pour le 25 mai 2015, il sera finalement reporté pour le lundi 1 juin 2015 suite à une publication de son manager et la page officiel de Mohamed Allaoua. Il remercie d’ailleurs son public pour son soutient et les nombreux encouragements.

Un album que la Kabylie attend avec impatience ! Mise à jour : Écoutez dès maintenant le nouvel album Mohamed Allaoua 2015

mohamed allaoua 2015

mohamed allaoua 2015

Mohamed Allaoua vient tout juste de boucler l’enregistrement de son nouvel album, « Cirta 2015« , chez Abdelghani Torki du côté de Tremblay, dans la région parisienne. Très attendue par les mélomanes kabyles, sa sortie internationale devrait intervenir au plus tard le 25 mai. à partir de Paris où il est établi, l’artiste en parle et détaille l’opus en exclusivité pour la Dépêche de Kabylie.

La Dépêche de Kabylie : Vous vous faites rare ces derniers temps sur la scène. Quelles sont les nouvelles de Mohamed Allaoua ? 

Mohamed Allaoua : Tout va pour le mieux, je remercie Dieu. Il y a juste ce nouvel album qui m’impose la concentration et l’enfermement dans un studio, disons donc que ce n’est qu’une petite éclipse momentannée.

Parlons un peu de ce nouvel album…

Bah! Comme par hasard, on a bouclé l’enregistrement hier (ndlr, lundi dernier) et aujourd’hui (avant-hier, mardi) on a déjà beaucoup avancé dans le mixage. En ce moment même d’ailleurs (entretien réalisé avant-hier en après-midi), Lotfi est en train de revoir en studio une chanson qu’on a faite en duo.

Lotfi, studio… vous ne voulez pas aller un peu mollo et expliquer un peu plus ?

En fait, dans ce nouvel album, il y a une chanson où on a reconstitué le duo avec Lotfi Double Canon. C’est « Cirta » qui sera normalement le titre de l’album. C’est là un nom qui fera peut-être tout de suite tiquer. En fait, c’est juste qu’on retrace l’histoire de cette ville connue, du reste, de tous. Le tout sous un rythme funk qui va bien avec les mots posés par Lotfi et le refrain chanté en français. Voilà, j’ai presque tout dit.

Mais on ne sait rien encore sur le reste de cet album ?

Et bien pour détailler, disons qu’il y aura huit chansons, et chacune est différente de l’autre.

Ça parle des choses de la vie, de réconfort, de la joie des fêtes, d’amour ; tiens, il y a même un titre consacré au  »Heni ». Mais là, j’ai essayé de donner un autre cachet à ce rite traditionnel de chez nous. La chanson est une belle balade dans le style très moderne avec une forte dominance du piano et du violon.

A bien compter, il reste encore six titres à éplucher…

Il y a aussi une chanson chaâbi dans le style bien pur des anciens cheikhs avec la mandoline et tout le reste des instruments qui nous rappellent l’Algérois, l’qaâda comme on dit. Le titre c’est « A yiwen » (l’unique), je pense que tout le monde comprendra. Je me suis également essayé au genre marocain dans une chanson d’amour, « Aâyigh » (blasé). Il y a également « Thezimiyi » (vous m’avez entouré). A priori, c’est cette chanson que je vois comme phare de l’album, avec un bon rythme qui emballe, ça raconte la fête, les amis présents, la famille, les proches qui sont tous là pour partager les moments de joie d’un mariage, d’où ce titre d’ailleurs… L’autre chanson c’est « Siwa siwa kemini » (Que toi), c’est aussi une autre chanson d’amour mais dans un genre totalement différent qui penche vers celui des pays du Golfe (Khalidji). La septième c’est « Fadhma »…

Une reprise de feu El Hasnaoui ?

Non du tout. C’est vrai que c’est un prénom qui reste étroitement lié à Cheikh El Hasnaoui Athierhem rebi (Que Dieu ait son âme) mais là, il est question de tout autre chose. Ça narre une certaine réalité présente, où il ne suffit pas de porter un pantalon pour se prétendre homme. L’habit n’est plus une référence pour se vanter d’un grand H. L’esprit de la chanson est là, après il y a ce personnage de Fadhma qui intervient pour projeter le sujet, le rendre plus visible et situer à qui il s’adresse. Voilà ! Il reste la huitième et toute dernière, coyez moi que je n’ai pas encore de titre tranché. Ce que je peux dire, c’est que c’est une belle chanson d’amour, un amour très profond même…

Et la sortie du CD est prévue pour quand ? 

Là aussi, ce n’est pas encore tranché. Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurais fait le nécessaire pour rendre la chose possible dès le 15 mai, mais je doute fort qu’on puisse respecter cette échéance car il faudra faire les duplications, la jacquette qui n’est pas encore totalement achevée. Il reste encore le titre de cette dernière chanson à mettre dessus et puis d’autres noms de musiciens qui ont participé à l’enregistrement pour compléter la liste. Car, le travail a été fait sur deux studios. Il y a eu l’entame au studio Casbah d’Alger et puis la suite ici en France avec Abdelghani Torki. Comme il faudra aussi prévoir un clip de promo, c’est évident qu’on aura besoin de quelques jours de plus pour le filmer et faire son montage. Donc, impossible, j’imagine, d’être au rendez-vous le 15 mai, comme je le souhaite. Mais incha Allah, le CD sera sur le marché entre le 20 et le 25 mai.

Où sera tourné le clip ? à Paris ?

Non, non ! Ca se fera en Espagne, dans la région d’Alicante. Plus exactement dans la ville touristique de Bénidorme. Je dois d’ailleurs faire le déplacement peut-être dès ce week-end, je veux dire ce samedi, pour finaliser le plus tôt possible. Normalement, on ne devrait pas perdre beaucoup de temps puisqu’une équipe s’est déjà rendue sur place pour faire les repérages.

Et quelle chanson a été retenue pour ce clip ?

Comme je le disais tout à l’heure, personnellement j’ai flashé sur la chanson « Thezimiyi » qui narre la relation heureuse, les beaux moments qui accompagnent un amour partagé entre deux êtres qui voient tout en rose, le ciel en bleu, la mer calme, le beau et le bonheur partout… En plus, ça s’enchaîne avec un mariage au milieu des siens qui sont tous là. Pourvu que ça dure comme on dit… Voilà pourquoi on a choisi la ville de Bénidorme qui s’y prête pour ces moments d’évasion.

Et pour ceux qui espèrent vous revoir sur scène ?

Bah, ici, à Paris, ça ne remonte pas à si loin que ça ! Mon dernier gala, je l’ai fait à Argenteuil il n’y a pas de cela deux mois. Sinon, en Algérie, je peux déjà dire que je serai présent au grand Festival de la musique de Jijel, prévu en juin.

Bientôt l’avion alors, pour rentrer ?

C’est normal non ! L’été, le Ramadhan, c’est sacré. Y’a pas mieux que Thamurth (le pays).

Entretien réalisé par Djaffar Chilab